Le Nicaragua a été réélu pour un nouveau mandat à la Commission du Droit international des Nations unies, à la Cour internationale de justice de La Haye, aux Pays-Bas.

"Le Nicaragua a été réélu en tant que membre de la Commission du droit international des Nations unies, accordant sa pleine confiance au Nicaragua en reconnaissance de notre trajectoire historique et de nos contributions au droit international", a déclaré le ministère des affaires étrangères dans un communiqué.

Le site web 19Digital a souligné que la réélection du Nicaragua était un triomphe diplomatique, après que l'Assemblée générale de l'Organisation des États américains (OEA) ait déclaré illégitimes les récentes élections présidentielles et législatives du pays.

Le texte détaille que l'ambassadeur du Nicaragua, Carlos Arguello, avocat de carrière, a été réélu à la Commission pour les cinq prochaines années, à partir de janvier 2023.

La note indique que l'Argentine, le Brésil, le Chili, l'Équateur, le Pérou, la Russie, la Chine, l'Autriche, la France, l'Italie, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, le Portugal et le Royaume-Uni ont obtenu un siège à la Commission.

Les États-Unis et l'Uruguay ont été exclus de la Commission car ils n'ont pas obtenu les voix nécessaires pour être élus.

 

Source: Sputnik - Traduction: Romain Migus