La Chambre des députés du Mexique a approuvé le cadre juridique qui permet la régularisation de la culture du cannabis, ainsi que la production, la consommation, la distribution et l'industrialisation de cette plante.

Le projet de loi a recueilli 316 voix en sa faveur et seuls 129 députés ont rejeté la proposition. L'initiative doit maintenant retourner au Sénat, la chambre d'origine, car le Congrès a apporté des modifications à celles approuvées en novembre 2020.

Avec la nouvelle réglementation, les personnes de plus de 18 ans pourront posséder 28 grammes de marijuana, ainsi que six à huit plantes dans une maison.

Le Mexique rejoint ainsi le Canada et l'Uruguay parmi les nations qui réglementent entièrement le marché de la marijuana. Il convient de noter que le Mexique est le seul (des trois pays) à connaître des problèmes endémiques dus au trafic de drogue.

Pour sa part, Carmen Medel Palma, membre de la Commission de la santé du parti Morena, a déclaré que la nouvelle politique ouvre la possibilité de réduire la violence dans le pays due au prohibitionnisme.

"Les taux de violence et de criminalité ont également augmenté et de nombreuses vies ont été perdues dans un conflit dérivé de la prohibition (...) Sur notre territoire, il y a eu plus de décès dus à la lutte contre le trafic de drogue que dus à la consommation problématique de drogue, qui a fomenté un commerce illégal", a déclaré Medel Palma.

Le secrétaire de la Commission de la justice, le député Rubén Cayetano García, a souligné que la loi sur la réglementation du cannabis est axée sur le libre développement de la personnalité, la santé publique et les droits de l'homme.

Le projet bénéficie du soutien du président Andrés Manuel López Obrador, après s'être montré un fidèle défenseur de la légalisation de la marijuana et d'autres drogues, en tant que stratégie de lutte contre le crime organisé et le trafic.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus