En deux mois, le gouvernement vénézuélien a rénové les autorités électorales, gracié des putschistes et invité l'UE et l"ONU á participer aux élections en tant qu'observateurs. Le président Maduro, pour qui la préservation de la paix au Venezuela, est primordiale à donc fait des pas significatifs dans les négociations avec l'opposition et l'Union Européenne.
 
Ce faisant, il place la diplomatie de l'UE au pied du mur. Persister dans la non reconnaissance des élections malgré la main tendue de Maduro renvoie l'entité supranationale (et les gouvernements des territoires qui la compose) à un rôle de supplétif des États-Unis. Il est grand temps pour l'UE d'autonomiser sa politique étrangère et de se détacher des stratégies de l'Empire États-unien. Les 2 Rives

Le ministre des affaires étrangères du Venezuela, Jorge Arreaza, a déclaré mercredi que les Nations unies et l'Union européenne étaient invitées à "participer en tant qu'observateurs" aux élections législatives du pays sud-américain prévues pour le 6 décembre.

Le ministre des affaires étrangères a expliqué que l'invitation avait été faite dans une lettre envoyée au secrétaire général des Nations unies, António Guterres, et au haut représentant de l'UE pour la politique étrangère, Josep Borrell.

La lettre fournit également des détails "sur les garanties électorales générales convenues pour les prochaines élections parlementaires".

Le président vénézuélien Nicolás Maduro avait déjà invité ces organismes à observer les élections en janvier dernier et l'a réitéré le 28 juillet dernier lors d'une vidéoconférence à l'occasion du 30e anniversaire du Forum de Sao Paulo.

Le 11 août, M. Borrel a exclu la possibilité que l'UE envoie une mission au Venezuela, considérant que ce pays ne remplit pas "les conditions d'un processus électoral transparent, libre et équitable".

Le 6 décembre, les Vénézuéliens sont appelés aux urnes pour renouveler tous les sièges de l'Assemblée nationale, qui légiférera sur la prochaine législature de cinq ans.

 

Source: RT - Traduction: Romain Migus