Le Gouvernement du Venezuela a annoncé samedi le démantèlement d’un nouveau plan terroriste destiné à perturber la stabilité du pays avant les élections régionales et municipales du 21 novembre.

« Nous avons démantelé un nouveau plan terroriste destiné à porter atteinte à la souveraineté et à la paix de notre peuple. Je ferai bientôt des déclarations importantes pour tout le pays, » a déclaré le ministre de l’Intérieur, de al Justice et de la Paix, Remigio Ceballos.

Il s’agit du même groupe que celui qui a cherché à porter atteinte aux élections législatives de 2020 et ensuite, à l’installation de l’Assemblée Nationale (AN) le 5 janvier 2021.

Ceballos a précisé que « l’opération Protection et Paix pour le peuple du Venezuela, respectant les instructions de notre Président Nicolas Maduro, nous donnons ainsi la garantie que les citoyens sont en sécurité, la garantie de lapait au peuple vénézuélien. »

Dans sa présentation, le vice-président du secteur de la sécurité des citoyens a indiqué qu'un groupe terroriste cherchait à exécuter une attaque contre les dépôts du Conseil National Electoral (CNE) à Mariche.

Ce groupe criminel a été neutralisé par les organes de renseignement de l’Etat et 4 individus ont été arrêtés: Dimas Alberto González González, alias "Sepulturero", José Miguel Acuña Justo, Francisco Daniel Moya Hernández et Keiner Gutiérrez, financés par William Ricardo Sánchez Ramos, alias "Antorcha", qui se trouve en Espagne. Antorcha a coordonné les actions avec les fugitifs Leopoldo López et Iván Simonovis, a fait savoir Ceballos.

Les 4 individus étaient en possession d’explosifs et de bidons de combustible ainsi que de 95 tracts concernant une opération intitulée “Continent Américain 2020.”

 

Source: Telesur -Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos