Après avoir suspendu, en raison d'erreurs, la première impression des bulletins de vote des candidats à la présidence pour les élections générales d'Équateur 2021, l'Institut géographique militaire (IGM) a repris le processus aujourd'hui, avec tous les éléments vérifiés.

L'institution en charge du matériel électoral doit accélérer le processus pour être en mesure de respecter toute la documentation requise pour les élections, prévues le 7 février 2021.

L'IGM a commencé les travaux il y a plusieurs jours, mais les a annulés la semaine dernière, en raison d'une erreur du Conseil national électoral (CNE), car le logo qui identifie le parti politique Amigo n'était pas le bon.

Un total de 6,2 millions de bulletins de vote avec les binômes présidentiels ont fini par être jetés, tandis que les dommages sont évalués à 561 960 dollars et le mécanisme de réparation reste à signaler.

À cet égard, le ministre de la Défense, Oswaldo Jarrín, a nié toute responsabilité de l'IGM, tandis que la présidente du CNE, Diana Atamaint, a reconnu l'échec et annoncé le renvois des responsables.

Pour différencier les nouveaux bulletins de ceux qui comportaient l'erreur, le Conseil plénier a approuvé un modèle de couleur lilas, qui les distingue des bulletins précédents, qui étaient verts.

Outre l'impression des bulletins de vote pour les candidats à la présidence, l'Institut travaille sur ceux destinés à l'élection des membres de l'Assemblée nationale et attend toujours la résolution des recours juridiques pour les parlementaires andins.

Pendant ce temps, les forces armées préparent la logistique pour la distribution de toute la documentation relative aux élections dans les 24 provinces de ce pays d'Amérique du Sud.

Selon les données disponibles sur les réseaux sociaux, l'ensemble de la phase d'impression est à 49,16 % de l'avancement total, alors qu'il ne reste que 18 jours avant les élections générales, qui mettront également à l'épreuve les protocoles de biosécurité, afin d'éviter un boom des contagions par le Covid-19.

Dans le cas des bulletins de vote pour les membres de l'assemblée nationale, l'impression est à 99,98 %, les bulletins provinciaux sont à 94,98 % et ceux pour les législateurs à l'étranger sont à 99,35 %.

En plus de la campagne électorale en cours, le CNE a mis à la disposition du public un outil numérique, grâce auquel les citoyens peuvent prendre connaissance des plans de travail des 16 candidats à la présidence et aux assemblées nationales, des parlementaires étrangers et andins.