Le Pérou a battu samedi son record de décès quotidiens par Covid-19 en signalant 294 décès au cours des dernières 24 heures, le chiffre quotidien le plus élevé depuis que la pandémie s'est déclarée dans le pays il y a 13 mois.

Selon les données du ministère de la Santé, 5 616 infections ont été signalées au cours de la dernière journée, portant le nombre total de cas confirmés à 1 573 961, tandis que le nombre de décès s'élève à 52 625.

Selon le ministère, les 294 décès ont dépassé le précédent record du 13 août, lorsque 277 personnes sont mortes en une journée, au milieu de la première vague de la pandémie.

Au cours des deux derniers mois, le pays a enregistré en moyenne près de 200 décès par jour dus au coronavirus.

Ce pic de décès intervient après la levée en mars du moratoire qui était en vigueur pour la majeure partie de la population péruvienne pendant tout le mois de février.

Cette semaine, le nombre moyen de cas était de 7 400, contre 9 078 la semaine dernière, selon les chiffres officiels.

Jeudi, le Pérou avait enregistré un nombre record de près de 13 000 nouveaux cas de Covid-19. Une quarantaine nationale obligatoire de quatre jours a débuté le même jour, coïncidant avec les vacances de Pâques, pour tenter de contenir la propagation de la maladie.

L'augmentation des infections est due en partie à la propagation incontrôlée des variantes britannique et brésilienne du coronavirus, qui sont très répandues au Pérou.

Le nombre d'infections et de décès révèle que le Pérou n'a pas réussi à surmonter la deuxième vague de la pandémie, qui a commencé fin 2020 et a fait de mars dernier le mois le plus meurtrier.

Au cours de cette deuxième vague, le Pérou connaît une pénurie d'oxygène médical qu'il ne parvient même pas à assouvir avec les importations de ce gaz en provenance des pays voisins.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus