pino solanas Les2Rives

Le prestigieux réalisateur Fernando "Pino" Solanas est mort à l'âge de 84 ans alors qu'il était ambassadeur d'Argentine auprès de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris, en France, a annoncé vendredi le ministère argentin des Affaires étrangères.

"On se souviendra de lui pour son art, pour son engagement politique et pour son éthique, toujours au service d'un pays meilleur", a déclaré le ministère des affaires étrangères dans son message sur Twitter.

Pino Solanas est considéré comme une référence dans le cinéma argentin. Son film La hora de los hornos (Le temps des brasiers), plusieurs fois primé, est projeté dans les universités et les écoles de cinéma du monde entier comme un exemple modèle de documentaire politique, selon une revue de presse. Plusieurs de ces films politiques ont été primés à Venise ou à Cannes comme "Tango, l'exil de Gardel". Le documentaire a été publié en anglais, en français et en espagnol. d'un saccage" retraçait la génèse de la crise argentine en 2001.

En Argentine, il avait été élu député (1993-1997) et sénateur en 2013. Il s'est présenté aux présidentielles contre Cristina Kirshner en 2007 sur une ligne plus radicale, avant de la soutenir lors de la dernière élection. Il était ambassadeur d'Argentine à l'Unesco.

 

 

(Re)voir L'Heure des Brasiers (1968)

 

(Re)voir Mémoire d'un saccage (2003)