Le président du Chili, Sebastián Piñera, a promulgué ce vendredi "la réforme constitutionnelle qui permet le retrait exceptionnel des fonds de capitalisation individuels accumulés", comme le mentionne une déclaration officielle de la présidence.

Bien qu'une cérémonie était prévue pour la promulgation de cette loi, le président a décidé de la faire en privé. Les ministres des finances, Ignacio Briones, du secrétariat général de la présidence, Claudio Alvarado, et du travail, Fernando Arab, étaient également présents lors de la cérémonie", ajoute le message.

"Le Secrétariat général de la Présidence poursuivra la procédure administrative correspondante et la soumettra lundi matin à la première heure au Bureau du Contrôleur général pour approbation", conclut la déclaration.

Le Congrès chilien a approuvé jeudi dernier, par 116 voix pour, 28 contre et 5 abstentions, le projet de réforme constitutionnelle qui permettrait le retrait de 10 % des fonds de capitalisation individuels accumulés des administrateurs de fonds de pension (AFP).

La réforme a été mise en œuvre suite à la crise générée par Covid-19 et entrera en vigueur le 29 juillet.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus