On a un peu l'impression dans certains cercles indigènistes occidentaux, que si l'on est indigène on est forcément de gauche. Même si il existe un courant très radical et de classe au sein du mouvement indigène, les représentants du parti Pachakutik votent systématiquement aux cotés de la droite la plus ultra-libérale à l'Assemblée Nationale. Les explications de la député équatorienne de la Révolution citoyenne Doris SOLIS.