Ses yeux noirs et son regard perçant font écho à la force de son discours. Face à la guerre médiatique qui fait rage contre le Venezuela, cette jeune vénézuélienne a trouvé son théâtre d'opération: la rue. Armée de son portable et d'une détermination à toute épreuve, Orlenys filme (souvent en direct) le quotidien des vénézuéliens, la vie de tous les jours, le train-train des citoyens. Ses vidéos sont le meilleur antidote contre le venin de la désinformation médiatique. Elles sont vues plusieurs centaines de milliers de fois, et déchainent les passions tant au Venezuela qu'au delà de ses frontières. Dans cette guerre de quatrième génération, tous les soldats n'ont pas le physique d'Achille. Pourtant, cette petite femme au sourire enchanteur a déjà su gagner, seule, de nombreuses batailles dans le combat médiatique qui déferle contre la Révolution Bolivarienne.