Certains analystes préviennent que l’éventuel remplacement de la Bourse Famille pourrait être une stratégie politique. Quelques mois avant la fin des aides d’urgence, un nouveau programme de transferts bancaires est débattu au Congrès. Le projet du Gouvernement fédéral initialement intitulé « rente Brésil » a été la cible de critiques et soi-disant suspendu.

Maintenant, une autre proposition est présentée par le sénateur Marcio Bittar (MDB/AC) qui affirmé avoir reçu l’aval Jair Bolsonaro (sans parti) pour inclure un programme d’aide sociale dans la liste du budget général de l’Union pour 2021.

Bolsonaro a déjà signalé qu’il ne veut pas investir dans la Bourse Famille « parce que c’est très lié à la gauche. » L’objectif du Gouvernement est que le nouveau programme de transfert de revenus d’autres aides et d’autres pensions remplacent le programme créé sous le Gouvernement de Lula.

Mais l’économiste et ex-ministre Tereza Campello prévient que ce projet pourrait être plus une stratégie politique du président qu’une tentative réelle d’aider la population.

« Ce qui serait correct, à mon avis, ce serait de transformer la Bourse Famille qui est un programme qui fonctionne dans tout le Brésil, est sûr et considéré comme le meilleur programme du monde une possibilité pour la sortie des 600 réaux (109$ aujourd’hui). Maintenir son bénéfice intégral jusqu’en décembre et à partir de là, transformer la la Bourse Famille pour l’adapter à la nouvelle situation en touchant un public plus large et avec une valeur importante, » explique-t-elle.

Selon le ministère de l’Economie, plus de 13 000 000 de Brésiliens reçoivent actuellement la Bourse Famille. Pendant la pandémie, le pays a atteint presque 14 000 000 de chômeurs, selon l’institut brésilien de géographie et de statistiques (IBGE).

Face à cette situation, des parlementaires d’opposition qui ont défendu l’aide d’urgence de 600 réaux soutiennent à présent le programme Plus de Bourse Famille, une version améliorée du programme qui devrait profiter à 30 000 000 de familles, comme l’explique le député fédéral Enio Verry (PT/PR) :

« En remplaçant la Bourse Famille par ce programme générique plus politique que technique, d’abord, on court le risque de ne pas aider la population qui en a besoin, ensuite, peut réduire les investissements dans les politiques d’inclusion sociale. C’est pourquoi le Congrès a cette responsabilité, de créer le programme Plus de Bourse Famille qui, sans aucun doute, fera une différence dans la vie de notre population. »

Le conseiller du sénateur Marcio Bittar a fait savoir que les parlementaires travaillent encore sur le texte et « s’efforcent de remettre le rapport terminé cette semaine. »

 

Source : Brasil de FatoTraduction: Françoise Lopez pour Bolivar Infos