Nous sommes à Quito, avec les membres de la Marea Roja, un club de supporters de l'équipe de football équatorienne El Nacional.

Leur particularité ? Au delà d'encourager frénétiquement leur équipe, ils se sont structurés comme une organisation sociale afin de ré-intégrer par leur structure des jeunes en difficulté, addicts aux drogues, ou en situation de précarité. Comme bien souvent, le football devient un vecteur politique pour le bien commun !!!