Les étudiants équatoriens se sont mobilisés mercredi pour poursuivre leurs protestations afin que leurs droits soient respectés et pour rejeter la réduction du budget de l'éducation dans le cadre des mesures prises par le gouvernement de Lenin Moreno.

En mai dernier, le gouvernement a annoncé que le budget de 32 universités et écoles polytechniques publiques avait été réduit.

En réponse, le président Moreno a déclaré que "tout le monde devrait mettre être mis à contribution dans ces circonstances particulières. N'oublions pas que les universités n'ont pas utilisé plus de 85 % de leur budget".

Les étudiants se sont mobilisés devant l'Université centrale de la capitale équatorienne et sont à l'origine des protestations contre les mesures économiques, affirmant qu'elles affectent directement les bénéfices et l'éducation dans le pays.

Mercredi, d'anciens travailleurs de Tame se sont joints aux protestations, affirmant n'avoir reçu aucune réponse d'aucune autorité et continuer à rejeter la fermeture de l'entreprise et à exiger le paiement de leurs salaires depuis le mois de mars.

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus