Le chef de la Centrale ouvrière bolivienne (COB), Juan Carlos Huarachi, a convoqué une marche nationale pour soutenir la démocratie et le gouvernement constitutionnel présidé par Luis Arce, qui aura lieu le 12 octobre prochain à Santa Cruz de la Sierra.

Huarachi a affirmé que cette manifestation sera "en défense de la démocratie et des symboles patriotiques" et que les organisations sociales du pays "ne permettront pas qu’une fois de plus la droite déstabilise" le gouvernement légitime.

Le dirigeant syndical a mentionné les affronts aux peuples autochtones boliviens par certains des secteurs les plus conservateurs du pays, ceux qui ont mené le coup d’État de 2019. "Il a offensé les hommes de la campagne", a-t-il ajouté.

La COB, en outre, a condamné les tentatives visant à freiner et à entraver les initiatives de progrès économique menées par le Gouvernement, faisant allusion à des tentatives de coup d’état en douceur de rupture avec la constitutionnalité de la nation.

On estime que le chef de l’État sera  présent à la marche annoncée par la COB, qui a également été coordonnée par le Pacte d’unité.

Le rendez-vous est prévu pour le 12 octobre à 14H30 (heure locale) dans le Parc Urbain de Santa Cruz de la Sierra et le meeting central de l’activité sera une heure et demie plus tard, dans le parc de Chiriguano de la ville elle-même.

 

Source: Radio Havana Cuba