Plusieurs organisations sociales chiliennes ont convoqué à une manifestation et un cacerolazo ce jeudi 2 et vendredi 3 juillet pour s'opposer aux politiques du gouvernement nèolibérales de Sebastian Piñera. 

Malgré la pandémie de Covid-19 qui frappent le pays de plein fouet, le mécontentement populaire qui s'exprime au Chili depuis plusieurs mois ne faiblit pas. 

Cette manifestation commémore aussi la grande marche contre la dictature de Pinochet réalisée il y a exactement 34 ans.