78,24 % des électeurs ont voté pour changer la Constitution actuelle, promulguée sous la dictature d'Augusto Pinochet.

D'autre part, 79,24 % des électeurs ont opté pour que des citoyens (et non des élus) rédigent la nouvelle Constitution. Une élection aura lieu en avril 2021 pour choisir cette future assemblée constituante.

C'est une avancée majeure pour le Chili même si la loi 21.200 approuvée il y a un an instaure des cadres très contraignants quant à l'écriture de la nouvelle charte suprême.

Pour en savoir plus sur les enjeux de l'écriture de la nouvelle constitution, voir l'interview de Pierre Cappanera pour Les 2 Rives.