Les narcos déclarent la guerre aux autorités brésiliennes

[TTW_POST_TERMS_ICON taxonomy="post_tag" ]
16 mars 2023
[TTW_POST_TERMS_ICON taxonomy="post_tag" ]

Le ministère brésilien de la Justice a déclaré qu’il avait ordonné l’envoi de troupes spéciales de la Force de sécurité nationale dans l’État du Rio Grande do Norte (nord-est), où des attaques menées par des groupes de trafiquants de drogue ont été signalées dans 19 villes.

Flavio Dino, le chef du département, a déclaré que le déploiement de 130 membres de la force répondait à une demande du gouverneur de l’État, Fátima Bezerra.

Les attaques par balles ont été perpétrées contre des bâtiments publics, des quartiers généraux de la police, des bus, des magasins et des banques dans la capitale de l’État, Natal, et dans des villes telles que Acarí, Boa Saúde, Caicó, Campo Redondo, Cerro Corá, Jaçaná, Lajes Pintadas, Montanhas, Parnamirim, Santo Antonio et Sao Miguel do Gostoso.

Selon les médias locaux, ces attaques ont été perpétrées en l’espace de deux heures et sont attribuées au Sindicato do Crimen, la plus grande organisation de trafiquants de drogue du Rio Grande do Norte.

Cette vague de violence serait liée à une importante opération de renseignement qui a permis aux autorités de confisquer des armes destinées au crime organisé.

Cependant, les médias du Rio Grande do Norte rapportent que, selon des sources du ministère public et des forces de sécurité liées aux services de renseignement de l’État, l’ordre d’attaquer est venu de l’intérieur du pénitencier d’Alcaçuz, où sont détenus les chefs de gangs de la drogue qui font pression pour obtenir des réponses à leurs demandes d’avantages pénitentiaires.

Les médias indiquent que les attaques ont été coordonnées, qu’elles ont surpris la police sur la majeure partie du territoire et qu’elles ont entraîné la suspension des cours et de l’activité commerciale.

Selon une mise à jour fournie par le gouverneur Bezerra, au moins un suspect a été tué lors d’une fusillade avec la police et 18 personnes ont été arrêtées. Dans des déclarations à la presse, le gouverneur a insisté sur le fait qu’avec le gouvernement fédéral, ils continueront à travailler fermement pour rétablir l’ordre dans l’État.

Pour sa part, la brigade des pompiers a confirmé qu’elle avait dû répondre à des appels téléphoniques pour lutter contre des incendies perpétrés par des groupes criminels contre des propriétés et des véhicules à Acari, São Miguel do Gostoso, Parnamirim, Tibau do Sul, Maracajaú, Regomoleiro et dans le district de Ponta Negra, à Natal.

Le Rio Grande do Norte est l’un des sites touristiques les plus visités du pays grâce aux stations balnéaires de Natal et de Tibaú do Sul, la municipalité où se trouve la célèbre plage de Pipa.

Source: Telesur – Traduction: Romain Migus