Le président équatorien vient d'annoncer de nouvelles mesures d'austérité.

  • Fermeture de 10 entreprises publiques dont les médias publics, les trains, la poste, et la compagnie aérienne.
  • Réduction de 4 milliards du budget de l'état (dont 1 millard pour les salaires), soit 14% du budget de l'État.
  • 3500 emplois publics ne seront pas renouvelé à la fin du mois, d'autres suppressions d'emplois dans la fonction publique devraient suivre
  • Fermeture de ministères, d'institutions publiques et d'ambassades.

La crise du Covid-19, extrêmement mal géré par l'actuel gouvernement, a eu comme conséquence la perte de 150.000 emplois dans le secteur privé, à laquelle s'ajoutera désormais les licenciements de la fonction publique.