Ce mercredi, le Sénat chilien a approuvé de manière générale le projet qui vise à accorder la possibilité aux citoyens qui cotisent aux fonds de pension de prendre une retraite volontaire pour faire face à l'actuelle pandémie de Covid-19.

Le vote global a indiqué 29 votes en faveur, 13 contre et une abstention. Avec les votes obtenus, le veto présidentiel ne peut être utilisé, bien qu'il soit possible que la Cour constitutionnelle soit appelée à annuler la décision du Législateur.

Le projet de loi a été préalablement approuvé par la Chambre des députés après le soutien reçu par l'alliance politique Chile Vamos. Par la suite, la Commission constitutionnelle du Sénat a approuvé le projet de loi de manière générale.

Plusieurs experts considèrent l'approbation du projet de l'AFP comme un sérieux revers politique pour le gouvernement de Sebastian Piñera.

Selon la loi actuelle, les fonds de pension chiliens sont gérés par des institutions privées qui tiennent les comptes d'épargne individuels de chaque cotisant.

Une fois les résultats du vote connus, les citoyens de Santiago du Chili ont appelé à un rassemblement massif pour célébrer l'approbation du projet.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus