Le président du Nicaragua, Daniel Ortega, a commémoré ce dimanche le 41e anniversaire du triomphe de la révolution sandiniste en soulignant le caractère humaniste du modèle économique qui garantit les droits fondamentaux dans le pays.

"Nous célébrons l'anniversaire de la révolution sandiniste en plein milieu des mesures de précaution contre le virus Covid-19 (...) Mais la pire épidémie est la faim causée par le capitalisme sauvage, qui a été ébranlé par cette pandémie", a déclaré le président Ortega.

Lors de son discours, le chef de l'Etat a rappelé que les impacts du coronavirus ont mis à nu le capitalisme, "il s'agit du modèle économique qui a été installé dans le monde et qui a été considéré comme parfait. Parfait tant qu'il ne touche pas les poches des grands capitaux", a-t-il ajouté.

"Nous devons continuer à nous protéger, avec nos familles, à notre travail, dans les écoles... cette pandémie crie que le capitalisme n'est pas la voie à suivre", a déclaré le président.

La santé comme bastion contre le virus

Le président Daniel Ortega a déclaré que l'investissement dans la santé au cours des dernières années a permis à ce pays d'Amérique centrale de s'attaquer de manière décisive au virus Covi-19.

"Au Nicaragua, la médecine est pour les pauvres, les humbles, les travailleurs et le peuple. Au cours de cette période, 8 132 journées intégrales de santé ont été organisées et des cliniques mobiles ont été mobilisées pour s'occuper de 14 039 communautés", a déclaré le chef de l'État.

Il a également rappelé que le pilier du modèle de santé du pays est axé sur la prévention des maladies, "un total de 1 394 168 enfants ont été évalués dans le cadre du recensement alimentaire (...) 2 370 000 doses de vaccins ont été appliquées jusqu'au 30 juin pour protéger les enfants et les adultes contre 16 maladies", a-t-il ajouté.

"En 2020, nous sommes fiers de dire devant ceux qui détruisent les hôpitaux que nous avons 332 machines au service de 2.070 patients (...) plus de 28.000 foires de santé ont été organisées, plus d'un million de maisons ont été fumigées, 19 hôpitaux ont été construits, dont 16 primaires, 18 centres de santé, 188 de médecine naturelle et de thérapies complémentaires". a rapporté le président.

Le haut président a déclaré que malgré la pandémie, les bâtiments continueront à garantir la santé, "sept nouveaux hôpitaux et une nouvelle maternité sont en construction et il y a des fonds pour sept autres hôpitaux et un laboratoire épidémiologique régional", a-t-il dit.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus