Le président péruvien Martin Vizcarra, dans un message à la nation, a annoncé dimanche qu'il soumettrait la proposition de suppression de l'immunité parlementaire à référendum.

"La réforme politique en cours n'est pas basée sur un caprice de l'exécutif, mais sur une population fatiguée de ceux qui cherchent à occuper une fonction publique juste pour gagner en impunité", a déclaré Martin Vizcarra.

Samedi dernier, le Congrès du pays a approuvé la réforme constitutionnelle qui abolit l'immunité parlementaire. Toutefois, elle n'a pas recueilli suffisamment de voix pour approuver directement la modification.

"Il doit être ratifié par référendum, conformément à l'article 206 de la Constitution", a été annoncé depuis le compte Twitter officiel du Congrès péruvien.

La consultation des citoyens aura lieu en même temps que les élections présidentielles et législatives prévues pour 2021. "Laissons les Péruviens décider si cette prérogative doit être maintenue ou éliminée", a conclu le président Vizcarra.

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus