Les pluies ont provoqué des évacuations, des glissements de terrain et des affaissements. Les autorités craignent que les pluies attendues cette semaine ne viennent compliquer la situation sanitaire déjà difficile en raison du Covid-19.

La tempête tropicale Amanda, qui a traversé le Guatemala lundi dernier, a causé des dégâts dans au moins 11 départements. 167 personnes ont été évacuées. On compte déjà fait deux morts et plusieurs blessés.

Le coordinateur national pour la prévention des catastrophes (Conred) a confirmé que depuis vendredi dernier, la tempête a provoqué dix effondrements, et de nombreux glissements et affaissements de terrain.

Les inondations les plus graves se sont produites à Jutiapa, Jalapa, Santa Rosa, El Progreso, Zacapa, Alta Verapaz et Huehuetenango. Le plus grand nombre de personnes évacuées (50) se trouve à Monjas, une municipalité du département de Jalapa.

David de Leon, porte-parole de Conred, a annoncé qu'ils surveillent un système de basse pression dans le Golfe du Mexique, ce qui laisse croire que la tempête Amanda devrait se renforcer.

Les autorités craignent que les pluies ne compliquent la circulation des véhicules et la situation sanitaire déjà difficile en raison du Covid-19. Selon le dernier rapport du ministère de la santé, le pays a confirmé 348 nouvelles infections et six décès, ce qui porte le total à 5 087 personnes infectées et 108 décès. Selon le dernier rapport du ministère de la santé, le pays a confirmé 348 nouvelles infections et six décès, ce qui porte le total à 5 087 personnes infectées et 108 décès.

Dimanche, il a été annoncé que le ministère de la santé procédera à un dépistage massif du Covid-19 et exclura d'autres maladies typiques de cette saison hivernale, telles que la dengue, le zika, le chikungunya et la grippe.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus