Le président argentin, Alberto Fernández, après avoir pris connaissance des premiers résultats des élections primaires, a déclaré que lui et son équipe redoubleront d'efforts pour remporter les élections législatives de novembre prochain.

"Rien n'est plus important que d'écouter le peuple ; aujourd'hui, il nous a dit que nous avions commis des erreurs et nous allons répondre à cette demande", a déclaré le président dans une série de messages postés sur son compte Twitter.

"A partir de demain, nous travaillerons, avec le même engagement et la même force que toujours, pour satisfaire les besoins que nous n'avons pas satisfaits", a-t-il souligné.

Les Argentins ont voté ce dimanche lors des élections primaires, ouvertes, simultanées et obligatoires (PASO) et ont défini qui seront les candidats qui se disputeront les sièges au Congrès lors des élections générales du 14 novembre.

Les résultats officiels préliminaires, avec plus de 97 % des bureaux de vote dépouillés, donnent la tête à la coalition d'opposition Juntos por el Cambio (Ensemble pour le changement).

La coalition d'opposition est en tête des résultats des primaires dans 14 provinces, ainsi que dans la capitale Buenos Aires, tandis que l'alliance Frente de Todos (au pouvoir) est en tête dans six provinces de l'intérieur du pays.

Lors de l'élection des candidats à la députation nationale, Juntos por el Cambio a obtenu 40,6 % des voix, tandis que Frente de Todos a obtenu 30,2 % des voix, selon le dépouillement de 97,6 % des bureaux de vote.

Dans la catégorie sénatoriale, les candidats de l'alliance d'opposition ont 44,5 % des voix, contre 28,6 % pour la coalition au pouvoir, selon 98,4 % des compteurs dépouillés.

Analysant les résultats des primaires, le chef de l'État argentin a déclaré dans un tweet : "Nous sommes face à deux modèles de pays, l'un inclut tout le monde et l'autre repousse des millions de personnes. Il y a une Argentine à construire avec la justice sociale, la production, l'éducation et la santé publique".

"Nous allons redoubler d'efforts pour renverser cette histoire en novembre", a déclaré M. Fernández.

Il a remercié ses partisans et a souligné que "nous ne voulons que le bonheur de notre peuple et nous n'abandonnerons pas avant d'avoir remis le pays sur pied".

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus

 

Note des 2 Rives: Les Primaires ouvertes, simultanées et obligatoires (PASO) sont en vigueur depuis 2009. Elles convoquent le peuple argentin à définir ses candidats en vue des futures élections. Les grandes alliances ayant généralement déjà tranché sur leurs candidats, les PASO deviennent une enquête sur les intentions de vote à taille réelle quelques semaines avant une élection.