L'équipe juridique de Juan Guaidó a reçu un avertissement de la juge Sara Cockerill, du tribunal de commerce, au cas où elle ne se conformerait pas à l'ordre de paiement imposé par la justice britannique dans le cadre du litige concernant l'or vénézuélien détenu à la Banque d'Angleterre, a rapporté le cabinet d'avocats Zaiwalla & Co, qui représente la Banque Centrale du Venezuela.

Lors d'une audience administrative en ligne pour discuter des prochaines étapes de l'affaire, le juge a averti que pour la prochaine audience, prévue dans trois semaines, ils devront trouver "une meilleure excuse", sinon ils auront de "très sérieux ennuis".

Les avocats de Guaidó affirment qu'ils ne peuvent pas payer l'équivalent de 529 000 dollars pour les frais du procès en appel qu'ils ont perdu en octobre dernier, en raison des sanctions financières et économiques imposées par les États-Unis contre le gouvernement de Nicolás Maduro.

Source: Ultimas Noticias - Traduction: Romain Migus