Le parlement de la Barbade a adopté à l'unanimité un projet de loi introduisant un changement dans la constitution pour faire de ce pays des Caraïbes une république et mettre fin à son association avec la Couronne britannique.

L'amendement constitutionnel, adopté par une marge de 25-0, abrogera l'ordonnance de 1966 de la Barbade en tant qu'ordonnance du Conseil de Sa Majesté. En outre, il prévoit qu'un civil barbadien sera le chef d'État, à la place de la reine Elizabeth II.

Il envisage également de modifier le serment d'allégeance à la Couronne britannique à l'actuel État de la Barbade, ainsi que d'assurer la continuité du fonctionnement institutionnel du pays. Le nouveau statut entrerait en vigueur le 30 novembre.

L'ancienne gouverneure générale de la Barbade, Dame Sandra Mason, a été élue mercredi première femme présidente de cette île des Caraïbes.

Lors d'une session conjointe, les membres des deux chambres du Parlement ont approuvé sa nomination à la présidence par un vote secret, par 45 voix contre 0.

La proclamation de Sandra Mason comme chef d'État aura lieu le 30 novembre, jour de l'indépendance, mettant officiellement fin à la subordination administrative du pays au Royaume-Uni.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus