Les gouvernements des États-Unis et du Guyana ont signé mardi un accord de coopération en matière de défense, au lendemain de la dénonciation par le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela d'exercices militaires entre les deux gouvernements à proximité des eaux territoriales vénézuéliennes qui menacent la paix de la région.

Á Georgetown, le ministère américain de la défense et le Guyana ont signé un "accord de services et de marchés publics croisés". Le chef d'état-major de la Force de défense guyanaise, le brigadier Godfrey Bess et le commandant de l'amiral Craig Faller du Commandement sud des États-Unis ont signé l'accord", a rapporté le Commandement sud sur le réseau social Twitter.

Dans ce sens, le gouvernement national, par l'intermédiaire de la vice-présidente exécutive de la République bolivarienne du Venezuela, Delcy Rodríguez, a exprimé lundi sa préoccupation au sujet des exercices militaires et a expliqué que le Venezuela a envoyé une lettre au secrétaire général des Nations unies, António Guterres, mettant en garde contre la menace pour la paix et la tranquillité dans la région que représentent ces exercices militaires conjoints.

 

Source: Ciudad CCS - Traduction: Romain Migus