Le candidat présidentiel de CREO - PSC, [le banquier] Guillermo Lasso, a déclaré que grâce à une loi sur "les opportunités de travail", les travailleurs qui rejoignent la population active recevront 120 dollars par mois. La raison, selon le candidat, est que la crise ne permettra pas de payer des salaires de 400 dollars [le salaire mensuel minimum actuel, NdT].

"Au moins, ils peuvent vivre avec un emploi stable l à 120 dollars par mois et de nombreuses entreprises qui sont face une crise grave ne leur permettront pas de payer les salaires qu'ils versent actuellement. Soyons honnêtes, nous avons besoin d'une loi sur les opportunités d'emploi pour générer de l'emploi", a déclaré M. Lasso dans une interview.

La proposition de Lasso

Le plan gouvernemental de Guillermo Lasso inclut une loi sur les opportunités d'emploi. "Grâce à la nouvelle loi sur les opportunités d'emploi, nous allons créer des mécanismes d'embauche qui favorisent une transition adéquate entre le milieu universitaire et le marché du travail.

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/cUd1lBWAoZk" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Que dit la loi actuelle ?

Selon l'article 328 de la Constitution équatorienne : "La rémunération sera équitable, avec un salaire vital qui couvre au moins les besoins fondamentaux du travailleur et de sa famille.

Jusqu'en novembre 2020, le panier de base avait une valeur de 711,12 USD. Le salaire de base unifié de 400 USD qui sera en vigueur pour 2021 n'est pas suffisant pour couvrir le panier alimentaire de base si deux personnes ou plus ne travaillent pas dans un ménage.

L'article 81 du code du travail stipule que les salaires sont fixés librement, mais qu'ils ne peuvent en aucun cas être inférieurs au minimum légal.

 

Source: Radio La Calle - Traduction: Romain Migus