Le Jerusalem Post a publié un entretien avec le rabbin Pynchas Brener, pseudo-ambassadeur du Gang de Guaidó en Israël, qui a annoncé que la droite vénézuélienne prétend ouvrir une ambassade "virtuelle" à Jérusalem la semaine prochaine.

L'installation de ce portail qui servira d'"ambassade" à Jérusalem a un poids important car il reconnaît cette ville sacrée (pour les juifs, les musulmans et les chrétiens) comme territoire israélien malgré la résolution de l'ONU qui établit la création d'un État palestinien.

"Nous, les Vénézuéliens, ne pouvons pas résoudre le problème par nous-mêmes et nous aurons besoin des informations de sécurité israéliennes pour gérer les groupes armés", a déclaré M. Brener, qui a travaillé comme rabbin dans ce pays d'Amérique du Sud pendant 44 ans.

L'une des principales raisons de promouvoir les liens, a-t-il dit, est le "danger commun" de l'Iran pour les deux pays. "L'Iran menace de rayer Israël de la carte et ils ont une présence importante au Venezuela en fournissant de l'essence. Qui sait ce qu'ils apportent avec eux, à part cela", a-t-il dit.

Il a expliqué que le Venezuela a arrêté tous les vols en provenance de l'étranger mais qu'il y a eu 17-18 vols de Mahan Air au cours des six dernières semaines.

Il a conclu en disant que le parlement vénézuélien a tenu une réunion de la Fondation des Alliés d'Israël lundi et qu'une déclaration y a été signée appelant au rétablissement des liens entre le Venezuela et Israël et à l'ouverture de l'ambassade à Jérusalem.

LaTabla avait déjà annoncé qu'au moins deux des principales figures de l'opposition vénézuélienne, Julio Borges et Maria Corina Machado, ont récemment insisté pour impliquer Israël dans le "conflit du Venezuela", en partant du principe que l'Iran est un ennemi commun.

Il est à noter que la semaine dernière, Vente -le parti Machado- a signé un accord de coopération avec le parti Likoud -du Premier ministre Benjamin Netanyahu-.

 

Source La Tabla - Traduction Romain Migus

Note des 2 Rives: Sur le rôle très actif de la Fondation des Alliés d'Israël en Amérique Latine, nous recommandons l'enquête suivante de Romain Migus, "La agenda secreta de Israël en America Latina