Le FBI enquête sur des entreprises européennes et mexicaines suspectées d'échange commerciaux avec le Venezuela

Les USA déploient tous les moyens pour interdire les échanges commerciaux avec le Venezuela.

Selon Reuters, les compagnies européennes Elemento Ltd et Swissoil Trading sont suspectes d'acheter du pétrole vénézuélien. Quant aux entreprises mexicaines Libre Abordo, Schlager, et Jomadi, elles se serait "livrées" à du troc "pétrole contre nourriture ou contre essence". Dans tous les cas, ces entreprises ont enrayé la volonté des USA et de l'UE d'asphyxier le Peuple vénézuélien.

Nous notons au passage d'une part que l'UE ne fait rien pour soutenir la compagnie maltaise Elemento Ltd. Pas plus que la Suisse avec Swissoil. Ce qui fait de l'entité supranationale et de la confédération helvétique de simples vassaux des USA.

D'autre part, nous ne pouvons que constater que le président Maduro cherche par tous les moyens à vendre le pétrole vénézuélien ou à l'échanger contre de la nourriture, de l'essence, des camions-citernes ou des médicaments. Il défend le camp de la vie. Le Gang de Guaido se félicitant quant à lui de l'apocalypse qui s'abat contre le Venezuela.