Le président cubain, Miguel Díaz-Canel, a remémoré ce dimanche le retour à Cuba du petit Elian Gonzalez, il y a 20 ans.

Sous la pression de grandes mobilisations populaires, la justice nord-américaine a rendu le petit Elian à son père. Tout Cuba retient comme une victoire l’image du petit et de son père descendant de l’avion qui les a ramenés de Miami, le 28 juin 2000.

«Il y a 20 ans, Cuba a pleuré de joie. Elián González rentrait chez lui dans les bras de son père, après des mois de bataille de tout le peuple avec à la tête Fidel» a tweeté Miguel Díaz-Canel.

Dans un autre tweet, le chef d’État a remémoré les propos du leader historique de la Révolution cubaine.

«Qu’est-ce que notre peuple est grand, combien invincible est une idée juste, qu’est-ce qu’il est important de croire en l’Homme, qu’il est beau de lutter pour un grand idéal, combien de lumière et de bonheur peuvent émaner d’un petit enfant innocent pour offrir à un peuple qui a été disposé à mourir… »

Le 25 novembre 1999, Elián a été trouvé sur la chambre à air d’un pneu face aux côtes de Fort Lauderdale, en Floride. Deux jours avant avait échoué l’embarcation de fortune à bord de laquelle sa mère Elisabeth Brotons, décédée dans le naufrage, l’emmenait illégalement aux États-Unis.

Quelques jours après, Fidel Castro allait promettre à son père Juan Miguel que tout le pays se mobiliserait pour exiger le retour de son enfant, retenu par des proches de la mère et appuyés par des groupes contrerévolutionnaires à Miami.

 

Source: Radio Havane Cuba