Le président de Cuba, Miguel Díaz-Canel, a affirmé que la population est prête à défendre la révolution et à affronter toute ingérence contre l'île.

Lors d'une déclaration aux journalistes, le chef de l'État a affirmé que Cuba est "une nation de paix et face au halo médiatique autour du 15 novembre, nous sommes prêts à affronter toute agression et à défendre la Révolution".

"Il y a une intention qui médiatique qui fait partie d'une stratégie impériale pour tenter de détruire la révolution (...) Nous sommes calmes, en sécurité, mais alertes et préparés à défendre la révolution et à faire face à toute ingérence contre notre pays". Surtout, tout ce qui menace la paix, la tranquillité de nos citoyens et notre ordre constitutionnel", a-t-il déclaré.

Il a ajouté que "nous sommes des rebelles, nous sommes non-conformistes, nous sommes critiques et nous devrons l'être davantage, nous sommes une nation de paix, de solidarité qui défend une véritable Révolution socialiste".

Díaz-Canel a mis en évidence le travail réalisé dans divers domaines économiques, politiques et sociaux, notamment l'événement artistique de la Biennale de La Havane (capitale) et le Centre d'ingénierie génétique et de biotechnologie (CIGB)

Également, les progrès de la récolte de sucre, la mise en œuvre de mesures pour les entreprises et la production alimentaire, le système de gestion et de gouvernement basé sur la science, la technologie et le développement technologique, et l'avant-projet du Code de la famille.

Dose de rappel contre Covid-19

Le président cubain a également déclaré que les doses de rappel des vaccins Covid-19 créés par la nation, Abdala et Soberana, seront appliquées dans le pays.

Il a expliqué que les études internationales montrent que pour maintenir des niveaux élevés d'immunisation, des doses de rappel sont nécessaires, tandis que les scientifiques cubains ont indiqué que l'efficacité des vaccins produits sur l'île a été prouvée.

En ce qui concerne le contrôle des pandémies, il a évoqué certains des protocoles mis en œuvre au début de Covid-19. Il a noté que le nombre de cas positifs est actuellement inférieur à 400 par jour.

"Nous avons contrôlé la maladie", a déclaré le président, ajoutant que le pays compte près de 99 % de patients guéris de la maladie de Covid-19.

"Nous sommes à un moment où nous sommes en train de surmonter la pandémie et nous voyons le pays revenir à la normalité. Avec un peuple comme celui de Cuba, aucune reddition n'est possible", a-t-il déclaré.

Il a également souligné que plus de 70 % de la population a été vaccinée, et a indiqué que plus de 90 % ont reçu au moins une dose.

Reprise économique

"Avec l'entrée dans la nouvelle normalité, notre économie va se rétablir", a déclaré le président cubain, réaffirmant que le tourisme est fondamental pour la réactivation de l'économie de l'île.

M. Díaz-Canel a annoncé qu'avec l'ouverture des frontières, Cuba s'attend à un plus grand afflux de touristes. "Le mouvement des tour-opérateurs indique qu'il est élevé et donc, pour le reste de l'année, nous prévoyons une augmentation immédiate du tourisme".

Le chef de l'État a précisé qu'au cours des derniers mois de l'année 2021, les autorités s'attendent à ce que Cuba reçoive 50 % de touristes de plus qu'au cours de l'année précédente, et il a indiqué que les touristes qui souhaitent se faire vacciner sur l'île pourront le faire.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus