Le Premier ministre de la Barbade, Mia Mottley, a annoncé mardi que le pays entamera début février une "pause nationale" de 15 jours pour permettre aux responsables de la santé publique de procéder à davantage de tests Covid-19 à domicile.

Selon l'annonce officielle publiée par un média local, la pause commencera le 3 février et durera jusqu'au 17 du même mois, ce qui permettra aux responsables de la santé de se rendre au domicile des résidents de la nation caribéenne pour effectuer davantage de tests de dépistage.

Cette pause est annoncée après que deux décès aient été signalés vendredi dernier dans le pays, ce qui porte à neuf le nombre de décès, auxquels s'ajoute un autre décès dans la dernière mise à jour publiée par les autorités sanitaires.

Pendant ce temps, le ministre de la santé et du bien-être, Jeffrey Bostic, a appelé les résidents à prendre des précautions pour réduire leur risque de contracter le Covid-19, après avoir exprimé son inquiétude quant au nombre de cas positifs qui ont été identifiés par les responsables de la santé publique ces dernières semaines.

"Les positifs sont éparpillés dans tout le pays", a-t-il prévenu, après avoir souligné qu'il est nécessaire que tous les habitants renforcent les mesures de protection, et exprimé son intérêt pour le lancement rapide de la campagne de vaccination dans le petit territoire des Caraïbes.

Selon la dernière mise à jour du ministère de la santé et du bien-être de la Barbade, 26 nouveaux positifs ont été enregistrés en 24 heures, ce qui porte le total cumulé depuis le début de la pandémie à 1427 cas, tandis que 1057 personnes se sont rétablies. Dix décès ont été signalés à ce jour.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus