Le président argentin Alberto Fernandez a commencé le processus de vaccination avec le vaccin russe Sputnik V dans le pays, après avoir tenu une réunion virtuelle avec les gouverneurs des 24 juridictions.

Au cours de la réunion, le chef de l'État a informé tous les gouverneurs que les 300 000 doses du vaccin russe seront distribuées dans toutes les provinces du pays.

Le président a déclaré qu'étant donné que les doses doivent être maintenues à une température de 18 degrés en dessous de zéro, elles seront transportées dans des camions avec une réfrigération spéciale. Toutefois, dans les provinces de Santa Cruz et de Terre de Feu, Sputnik V sera transporté par voie aérienne.

"L'idée est que lorsque l'automne arrivera, nous aurons vacciné le plus grand nombre possible de personnes à risque, c'est mon objectif (...) pour l'instant, nous devons prendre soin de nous-mêmes et faire comprendre à nos compatriotes que le risque est latent, nous devons éviter les foules", a déclaré le président Fernández.

Lors de la réunion avec les gouverneurs, le président était accompagné de son ministre de l'intérieur, Eduardo de Pedro, et de son ministre de la santé, Ginés González García.

Les 300 000 doses du vaccin Sputnik V qui sont arrivées en Argentine seront données dans un premier temps au personnel de santé.

Le plan de vaccination comptera 116 000 membres des équipes de vaccination, y compris les vaccinateurs et le personnel de soutien, et 7 749 établissements de santé équipés pour vacciner, en plus des 10 000 volontaires qui s'ajouteront dans le cadre du programme Activar.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus