Les médias internationaux ont accusé le gouvernement de Nicolas Maduro d'avoir perpétré un "massacre" des indiens Pémon le 23 février 2019. C'est un fake. Les autorités légitimes du peuple Pémon ont livré leur version à l'équipe de Michelle Bachelet, haut commissaire aux droits de l'homme de l'ONU: Ils n'ont pas été pris en compte !

Pour lire l'interview complète de la ministre Aloha Nuñez 👉 https://www.romainmigus.info/2019/09/les-peuples-indigenes-et-la-revolution.html