Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a inauguré la vidéoconférence de haut niveau de l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique - Accord commercial du peuple (ALBA-TCP).

La réunion en ligne "Post-Pandemic Economy in ALBA-TCP" a examiné la situation de la pandémie du coronavirus Covid-19 et les stratégies économiques qui peuvent être promues dans l'ère post-pandémique.

Les participants se sont accordés sur la nécessité de mettre en œuvre divers accords pour la reprise économique au milieu de la pandémie, ainsi que sur la solidarité entre les nations pour aider à lutter contre le Covid-19 et à unifier les efforts pour faire face à la situation dans la région.

Outre les chefs d'État et de gouvernement du bloc de l’ALBA, la vidéoconférence a accueilli comme invités spéciaux la secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), Alicia Bárcenas, le professeur, historien et journaliste espagnol Ignacio Ramonet et le directeur de l'Institut tricontinental de recherche sociale, Vijay Prashad.

Lors de son discours, le Premier ministre de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Ralph Gonsalves, a exhorté les membres de l'ALBA-TCP à être optimistes face à la réalité imposée par la pandémie en Amérique latine afin de rechercher des alternatives en termes de coopération régionale.

"J'exhorte les membres de l'ALBA-TCP à ne pas se sentir tristes face à ce qui se passe, à être optimistes pour voir ce qui se passe, à chercher du soutien et à voir ce qui peut être fait dans les domaines de la coopération, c'est une période de tests pour nos pays", a-t-il déclaré.

Il a également appelé à trouver de nouvelles solutions face à cette période que traverse l'humanité, pour renforcer les liens entre les nations d'Amérique latine et des Caraïbes.

"Nous devons rester vigilants, nous ne devons pas abandonner ce que nous avons fait dans le passé pour renforcer nos liens, pour trouver de nouvelles significations dans cette période, c'est-à-dire ce que Chavez et Fidel nous ont appris", a-t-il dit.

Il a également souligné que le peuple de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, son gouvernement et le Parti unifié du travail sont unis et fermes face à toute menace impérialiste, étant donné que cette nation prévoit d'organiser des élections cette année.

Pour sa part, le Premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerrit, a souligné la solidarité de son pays avec Cuba, en rejetant l'attaque contre son ambassade à Washington, tout en rappelant que l'ALBA-TCP a été créée pour faire face, en tant que région, à des adversités telles que celles que nous connaissons actuellement.

En outre, il a souligné que des efforts ont été faits pour faire face au Covid-19 et garantir la satisfaction des besoins de la population.

Skerrit a déclaré que "les pays ne peuvent pas lutter seuls contre la pandémie", indiquant que le travail effectué par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ainsi que le travail de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), est nécessaire.

Le Premier ministre de la Dominique a remercié le Venezuela pour sa solidarité avec les pays de la région en pleine pandémie, malgré les sanctions illégales imposées par le gouvernement des États-Unis, ainsi que la volonté de Cuba de fournir du personnel médical pour aider dans la lutte contre Covid-19.

"L'ALBA-TCP a la capacité de surmonter ces défis et nous avons pu le faire grâce à notre expression dans le temps, qui est tangible, car nous avons toujours été côte à côte dans les moments les plus difficiles", a-t-il déclaré.

D'autre part, le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, Gaston Brown, a souligné la nécessité de créer des espaces de coordination internationale dans lesquels les pays membres de l'ALBA-TCP et la Communauté des États d'Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) peuvent échanger leurs expériences avec des pays tels que la Chine et la Russie, afin d'organiser un front commun contre la pandémie de coronavirus.

Il a également souligné que, dans la perspective d'une "guerre internationale pour obtenir le vaccin contre Covid-19", l'ALBA-TCP plaide pour la création d'un vaccin à portée universelle, qui "constitue un exemple" ; et a ajouté que "les pays les plus faibles doivent être protégés afin que nous soyons tous protégés".

Brown a souligné que la pandémie place les pays de la région face à plusieurs défis économiques et commerciaux qui ne peuvent être relevés que par l'unité, l'autonomie, la résilience et la coopération, face à l'inaction des "organisations financières internationales qui ont préféré aider les économies les plus riches".

Enfin, il a remercié la coopération internationale que des pays tels que le Venezuela, Cuba, la Russie et la Chine ont offert à son pays pour contrôler la propagation de Covid-19, qui a atteint 0,08% de la population.

Le chercheur Vijay Prashad a insisté sur le fait qu'il existe une orientation néolibérale qui a aggravé la crise actuelle, et a donc réitéré l'importance de l'union des pays en développement contre les limitations qui peuvent survenir.

Au cours de son discours, il a brièvement expliqué une proposition de programme en dix points à discuter au vu de la situation actuelle de la pandémie. M. Prashad a souligné la nécessité d'accorder une plus grande priorité au secteur de la santé publique qu'au secteur privé, ce qui garantira une meilleure prestation de services.

D'autre part, il a appelé à l'annulation de la dette des pays en développement, qui doivent consacrer toutes leurs ressources à faire face à l'urgence mondiale dans leurs territoires respectifs.

Le ministre des affaires étrangères de la Grenade, Peter David, a remercié au nom du gouvernement de son pays l'aide du Venezuela, de Cuba et de la Chine en pleine pandémie de Covid-19. Merci beaucoup", a-t-il déclaré.

À cet égard, il a expliqué qu'il a reçu de ces nations des équipements médicaux, des médicaments, des fournitures et, dans le cas de Cuba, du personnel médical pour soutenir la nation dans la confrontation avec Covid-19. Il a également remercié l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) pour leur soutien aux nations des Caraïbes.

"Les initiatives adoptées aujourd'hui seront fondamentales pour les mesures à prendre au lendemain de la pandémie", a-t-il déclaré, tout en soulignant l'importance de veiller à ce que les traitements soient accessibles à tous et que les investissements publics rendent hommage aux systèmes de santé et à la sphère sociale en général, afin de générer des emplois et des économies durables.

Le ministre des affaires étrangères a réaffirmé que les Caraïbes sont une zone de paix et a rejeté toute tentative de compromettre cette condition dans la région. Il a également appelé à la levée des mesures coercitives et unilatérales contre Cuba et le Venezuela.

Pour leur part, les représentants de Saint-Christophe-et-Nevis ont rappelé qu'après les résultats des dernières élections générales, leur " peuple a parlé clairement et fort".

En outre, ils ont remercié Cuba pour sa collaboration en fournissant des médicaments et du personnel médical pour lutter contre la pandémie, ainsi que le Venezuela. "Nous avons de vrais amis comme Cuba et le Venezuela", ont-ils souligné.

Ils ont également indiqué que, grâce aux mesures préventives appliquées contre le Covid-19, ils n'ont que 15 cas de contagion, sans décès, et aucun n'est actif. "De nombreux tests ont été effectués et nous avons activé des couvre-feux, ce qui contribue à avoir un très faible nombre de cas", ont-ils déclaré.

En guise de dernière intervention, M. Ramonet a critiqué le maintien des sanctions contre des pays comme Cuba et le Venezuela, considérant l'intensification des mesures coercitives comme "inhumaine".

"Il est inhumain de maintenir des mesures coercitives unilatérales contre des pays, dans ces circonstances, il devrait y avoir une demande universelle de les lever ou d'instaurer un moratoire", a-t-il déclaré.

De même, il a appelé à l'annulation de la dette extérieure des pays en situation de pandémie dans lesquels le bien-être de la population doit être garanti.

 

Source : Telesur – Traduction : Romain Migus