La Force armée nationale bolivarienne rapporte que le samedi 19 septembre 2020, dans le cadre de l'opération "Bouclier bolivarien 2020 - Centaure des plaines" et sur la base des renseignements fournis par le Système de protection de la paix (SP3), a procédé à la neutralisation de trois camps situés dans les secteurs de Tres Esquinas, Mata de Bambú et Las Palmitas, tous dans la municipalité de José Antonio Páez dans l'état d'Apure, a été réalisée. Dans ces camps opéraient des groupes criminelles structurés, se livrant à des enlèvements, à des extorsions, au trafic de drogue et à d'autres activités illicites.

À la suite de l'opération, cinq terroristes ont été arrêtés et les articles suivants ont été saisis : cinq fusils d'assaut, trois pistolets automatiques, d'abondantes cartouches de différents calibres, des uniformes camouflés, du matériel audiovisuel et téléphonique, ainsi que divers équipements de guerre. Les unités militaires stationnées dans la région traquent et poursuivent actuellement d'autres membres des groupes criminels susmentionnés.

D'autre part, nous devons signaler la mort regrettable du premier lieutenant Augusto David Linares, du lieutenant Miguel Ángel Mora García, du premier sergent-major Gabriel Alexander Pérez Silva et du second sergent Reiber David Chirinos Reyes ; qui ont perdu la vie alors qu'ils accomplissaient leur serment sacré de défendre la patrie. (...) Quatre militaires blessés sont également maintenus sous stricte surveillance médicale.

Il est important de souligner que ces groupes illégaux proviennent du territoire colombien, où ils se déplacent en toute impunité et avec l'assentiment du gouvernement et des forces militaires de ce pays, dans une conspiration permanente contre le Venezuela, qui souffre depuis des décennies de la violence générée en Colombie (...).

 

Source: Ministère de la Défense du Venezuela - Traduction: Romain Migus