Un total de 17 pays de la Communauté des États d'Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) seront représentés par leurs chefs d'État ou de gouvernement lors du sixième sommet de l'organisme régional, qui se tiendra au Mexique, a indiqué dimanche une source officielle.

Le sous-secrétaire mexicain aux affaires étrangères, Maximiliano Reyes Zúñiga, a déclaré sur son compte Twitter : "Nous sommes très heureux car le Mexique sera le point de rencontre de l'Amérique latine et des Caraïbes le 18 septembre lors du VIe sommet (de la) CELAC".

"Dix-sept présidents, deux vice-présidents, neuf ministres des affaires étrangères et d'autres autorités de haut niveau représenteront leur pays", a déclaré le sous-secrétaire pour l'Amérique latine et les Caraïbes.

Parmi les dirigeants qui seront au Mexique pour le conclave régional figurent ceux de l'Argentine, Alberto Fernández ; de Cuba, Miguel Díaz-Canel ; du Costa Rica, Carlos Alvarado Quesada ; de l'Équateur, Guillermo Lasso, et de l'Uruguay, Luis Lacalle Pou. En outre, le président hôte, Andrés Manuel López Obrador.

L'une des questions centrales du 6e sommet de la Celac sera l'avenir de l'Organisation des États américains (OEA), remise en question.

Le ministre mexicain des affaires étrangères, Marcelo Ebrard, a déjà déclaré à plusieurs reprises que les dirigeants prépareront une proposition aux États-Unis (US) et au Canada pour remplacer l'OEA, accusée d'ingérence, par un autre organisme régional solidaire.

Ce que les chefs d'État et de gouvernement de la Celac concluront samedi prochain sera présenté aux États-Unis et au Canada au cours du premier semestre 2022.

 

Source: Telesur - Traduction: Romain Migus